Rechercher
  • cesarloubard

#BigoWazHere : The Message (Marseille)

Interview de l'artiste tatoueur Bigo qui sévit de son style incisif sur la cité phocéenne depuis quelques temps et enchaine les guests en France et à l'étranger soutenu par sa communauté. Entre atmosphère street et typo tranchante, le travail de Bigo frappe d'un style sincère mêlée à une mélancolie monotone en constante évolution et surtout fidèle à ses ambitions.

Et puis, celui qui peut être autant influencé par JUL que Mike Bryant ou que DJ SCREW et Françoise Hardy vaut surtout le passage ! Détournement de mots et déterminant le sens, Bigo a répondu aux questions de Radio Loubard et c'est avec plaisir qu'on le reçoit aujourd'hui.


BigoWazHere pour Radio Loubard



Yo bigo, premier tatoueur sur Radio Loubard, ça régale ! Comment s’est passé ton confinement ?


Le confinement en Y en vrai ! J’ai essayé de rester productif le plus possible de me faire des tattoos, de peindre et de dessiner, c’était pas si mal.


Tu peux nous dire comment t’es arrivé dans le tattoo ?


Je m’en suis fais faire un puis 10 et j’ai beaucoup de potes tatoueurs dans mon entourage. C'est parti d'une coloc avec @gass_la_menace et il m’a chauffé. Après en vrai, c'est allez assez vite, ça s'est fait en connexion.



T’as donc un passé de graffeur, est-ce que tu penses que ça se ressent forcément dans ta façon de bosser maintenant ?


C’est sur que quand on me demande une typo ça aide mais pour le reste je penses pas que ce soit tant dans l’esprit graffiti.



Comment pourrais-tu définir ton style actuellement ?


J’essaye de faire comme je le sens c’est pas forcément un style en particulier je fais les pointillés comme je fais de la fatline. J'aime que les gens ressentent que mon travail est vrai et sincère.


Tu me disais justement que t’avais besoin de te couper un peu des réseaux afin de vraiment faire ton truc à toi, tu le vois comme une évolution dans ton travail ?


Ouais je pense qu'avec le fait d’être h24 sur les réseaux, tu finis par faire ce que tu vois et c’est vraiment pas du tout mon objectif. J’essaye de prendre ma propre voie et d’éviter d’avoir un style affilié et pour le coup, l’isolation aide à être productif.



Tes tattoos ont un côté assez mélancolique finalement avec un ajout de la culture street, où tu vas trouver cette inspiration ? Dans la musique ou sur les réseaux ?

Pour moi l’inspiration vient de tout ce qui m’entoure la musique, les réseaux et mes expériences personnelles.


C’est important pour toi de marquer ton style de cette manière ? Tes tattoos te reflètent plutôt bien non ?


Oui comme je te disais faut que ça soit vrai et sincère c’est pas de la déco c’est les visuels qui ont un sens pour moi



T’as toujours vécu à Marseille, t’as l’impression de ressentir cette identité marseillaise d’une façon ou d’une autre ?


J’avoue qu’à part les tatoueurs que j’ai dans mon entourage proche je m’intéresse pas trop à la scène marseillaise


C’est quoi les prochaines étapes de bigo ?


Continuer à avoir des clients chauds pour de vrais projets, faire plus de guest à l'extérieur, bouger le plus possible, faire des expositions et continuer de travailler.



Qui t’as le plus inspiré ?


Dans le tatoo c’est @rocky_grononos qui m’a le plus « inspiré » à faire les choses de manière libre et ne pas avoir forcément un style traditionnel sinon DJ SCREW et Mike Bryant


T’aurais pas 3-4 sons à nous faire découvrir ?


Playlist AUCUN REGRET sur spotify 🦋


Autre chose à nous faire partager ? (artistes, musiciens, films etc…)


HOT SAUCE

DJ ZVONIMIR

AAMON96


Tu te laisses combien de temps pour la Rolex ?


En vrai Ségala a dit que si a 50 ans tu l’as pas, t'as raté ta vie mais il a rien compris c’est à 25 ans qu’il faut l’avoir, c’est mieux comme objectif !


Tu veux faire une dédicace à la Skyrock en 2009 ?


VAV S2T AR 18RS 420



SUPPORT BIGO ON INSTAGRAM HERE

FLASH ACCOUNT HERE


121 vues
Join my mailing list
  • White SoundCloud Icon
  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon
  • White YouTube Icon