Rechercher
  • cesarloubard

#CleliaOdette : The Message (Podcast)

Il y a l'art qui provoque, de l'art qui évoque, de l'art sans équivoque parfois sans équilibre mais il est surtout de l'art qui touche. Sans viser personne parfois la cible est atteinte est c'est souvent quand c'est le coeur qui est visé que se révèle le sentiment simple, sincère, précieux de se sentir touché. Face aux photos de Clélia je le suis, transpercé d'amour, accablé de puissance et délivré par la beauté de ces portraits, je me sens faible face à leurs regards, admiratif de leur courage presque jaloux de leur âges.

Mais me sentir faible me rend fort et l'on pourrait croire que si vieillir, certes affaiblit le corps, il n'en est rien de ce qui avec le temps se renforce, qui quand la peau devient écorce, s'efforce jusqu'au bout de faire l'effort : L'âme en revanche est éternelle, puissante fière, unique reine de son royaume.



J'ai eu l'occasion de travailler sur un projet destiné aux personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer pour une entreprise que j'avais co-crée il y a bientôt un moment. Pour les passionné.e.s d'humanité, échanger avec des personnes âgées ne vous décevra que très rarement mais échanger avec des malades d'Alzheimer c'est une autre paire de manche, je vous promets. C'est comme écouter du Jazz experimental quand vous avez écouté David Guetta toute votre vie pour me risquer à une métaphore douteuse de plus.



Mais n'oublions pas que nous restons des passionné.e.s d'humanité et comme dans le Jazz experimental, certaines clés de compréhension sont nécessaires afin d'en comprendre la beauté.

La maladie d'Alzheimer détruit simplement tout apprentissage et règles sociales : Le fait que vous soyez charpentier, avocat ou journaliste fauché comme moi restent rattaché à des notions sociales définies. On vous a dit que votre soeur était votre soeur mais cela reste encore, malgré la génétique, une conception sociale, pareil pour le fait qu'on dit de vous que vous êtes beaux.belles ou moches, c'est par rapport aux autres que cela existe.


Lorsque vous êtes atteint.e d'Alzheimer, tout cela disparait totalement, l'ordre social n'est qu'une brume épaisse quand la mémoire (stock de notions sociales précieuses) s'efface petit à petit. Ce qui reste, ce qui demeure, c'est votre âme humaine, en tant qu'espèce, sensible et guidé uniquement par vos émotions, ce qui explique la sensation de retour à l'enfance lorsqu'on est en face d'une personne atteinte.


Un enfant n'à que faire des notions sociales, heureusement que l'école et la famille sont là pour le lui rappeler parfois durement avec, par exemple, de rudes épreuves comme le collège. Libéré du poids de la société, il ne reste que le poids de l'âme et c'est quand elle devient la seule force qu'elle prend sa toute puissance.



Evidemment, cher.e.s frères et soeurs, les sujets de Clélia sont loin de cette sinistre maladie, et loin de moi l'idée d'en faire le rapprochement mais j'ai parlé au début de cette introduction de la puissance de l'âme et c'est sur cela que je souhaiterais conclure. Avec votre permission bien sûr...


Le corps de la femme, ce qu'on lui impose lourdement vient d'une conception sociale millénaire qui scande que son corps n'est beau que dans sa jeunesse. Comme une quête stupide d'un Graal inutile, la prétendue immortalité du corps. dans la vingtaine n'agirait comme seul remède contre la fausse accusation qu'est celle de vieillir.

Coupable du temps qui passe ? Et puis quoi encore ??


En fait, plus je regarde les photos de Clélia, plus le corps disparait, je n'ai même pas l'impression qu'elles sont nues, je ne vois, comme un enfant encore libre du poids social, que l'âme. Eternelle, puissante, fière et unique reine en son royaume.


Et c'est ce qui rend précieux le travail de Clélia : Elle capture l'âme plus qu'elle ne représente le corps. Et l'âme comme le corps, mes cher.e.s frères et soeurs, vous n'êtes pas prêt de vous en libérer. Autant l'accepter telle qu'elle est, tel qui l'est, tel que vous êtes.



Now let's talk.


Clélia Odette pour Radio Loubard




57 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout