Rechercher
  • cesarloubard

#CLTX : The Message // Maison Close x Voxnox Party at KM25

Tout art puise son inspiration, son âme, sa vie dans son époque. Tout est là, c'est l'unique raison. De cette corrélation sans trêve naissent sans cesse les plus belles tracks, les plus belles oeuvres, les plus beaux poèmes. Pourquoi ? Parce que l'art prend son sens entier lorsqu'il transpire la sincérité, comme un compte rendu sublimé d'une situation concrète.


Ne nous étonnons donc pas, chers frères et soeurs, que nos aïeux, aussi vaillant soit-ils ne comprennent rien à la techno et à la musique électronique en général. De notre tolérance naturelle, nous comprenons à notre tour car sincèrement; comment le pourraient-ils ? Une suite de kicks, de battements aigus, de détournements acids et de ces rythmes anti placides, dissonants, incertains n'attirent en rien la sensibilité dont ils ont hérités.


Mais nous avons également hérité d'autres choses et surtout de cette autre sensibilité à un monde qui ne l'est plus. La techno est une musique violente ? Non, c'est l'époque qui l'est.

Des artistes comme CLTX, Lacchesi, Alignment et Laze ne font que perpétuer le devoir de l'artiste, restant le fidèle serviteur de leur époque et surtout de leur génération.


Opprimer cette musique, c'est en opprimer sa jeunesse, accuser cet art reviens à en accuser son époque. Retournons la question dans l'autre sens, détournons les adages, les fausses vérités, privilégions enfin la seule et unique sincérité.

A l'heure où les bombes pleuvent, les peuples meurent, les hommes et femmes pleurent, l'oppression demeure, la liberté pour toujours restera l'unique et le plus sincère des désirs.


Alors, quand vous danserez sur les mélodies effrénées de CLTX au Kilomètre 25 ce vendredi, posez vous, posez leur la question unique et fatale. D'où vient cette violence ? De vous à moi, vous le savez de toute façon déjà.


A l'occasion de la collaboration entre Maison Close Records et Voxnox Berlin, j'ai le plaisir de recevoir CLTX pour une interview. On se retrouve et on se pose des questions le 20 Aout au Kilomètre 25 ?


CLTX pour Radio Loubard


Hello CLTX, très heureux de te recevoir sur Radio Loubard comment ça va en ce moment ? Tu as pu prendre des vacances au soleil et quitter Berlin pour l’été ?


Très bien, je reviens de quelques week end chargés mais pour mon plus grand bonheur! Pas encore pris de vacances, l’été est chargé!





Pourrais-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas ?


Je m’appelle Clément, j’ai 26 ans. Je suis originaire de Paris, et vit à Berlin depuis plus de 2 ans maintenant. J’ai commencé la musique électronique il y a presque 5 ans maintenant. J’ai réellement découvert ce milieu dans les anciennes warehouses de Paris qui m’ont donné une folle envie de partager une vision personnel de cette musique.




Peux-tu nous parler de TX et d’Autonome Records ? Quelles sont les prochaines actualités ?

Nous avons crée Autonome Records il y a plus de 3 ans maintenant, que j’ai finalement quitté il y a 6 mois afin de me consacrer à Tx Records, mon propre label. Tx Records a été crée il y a 1 an. Un label qui me représente, où je peux sortir de jeunes artistes prometteurs. De grosses releases sont à venir, comme le premier vinyl qui sera un Various Artist de 4 tracks.




Heureux de pouvoir retourner jouer à Paris aux côtés des autres artistes de ce line up ?


Paris est toujours un énorme plaisir. J’y retrouve des ami.e.s et l’ambiance est unique.


Tu as récemment sorti un E.P sur Gomboc Records intitulé “Eternally Yours”. Est-ce une déclaration d’amour éternelle promise à une bien-aimée via des kicks ou un clin d'œil à The Saints ?


Pour pratiquement chacune de mes tracks, une expérience du passé ou du présent me vient en tête, et cela m’inspire beaucoup. Cet EP ainsi que ma musique en générale est basé sur mes expériences personnelles. Je dirais plus une déclaration via des mélodies.




Comment s’est passée la composition de l’E.P ? Qu’as tu souhaité apporter à ta production sur cet exercice ?


J’ai crée cet EP avec une envie d’être plus mélodique, et d’apporter des sonorités atypiques tout en gardant ma signature, bien qu’elles ont été produites à différent moment de l’année. 4 tracks vraiment différentes, qui raconte chacune leur histoire, qui se joue a différent moment d’un set.


Ton style se caractérise par une approche de l’intensité constante soutenue par des influences raves consistantes et impactantes. Qu’est ce que tu as en tête lorsque tu produis ?


Energie, agressivité, et surtout je rentre dans la peau du raveur, afin de savoir je vivrais ce moment sur un gros système mouillé




A quoi pourrait ressembler tes prochaines productions ? Est-ce que cette année a pu changer ta manière de travailler ?


Je dirais que cette année a totalement changé mes productions. Le confinement m’a permis de beaucoup travailler et de trouver ma signature. Mes prochaines productions continueront de présenter ma pure vision de la Rave aves différentes inspirations.


Tu as notamment réalisé plusieurs edits de groupe comme Metallica, Ramnstein ou encore Marilyn Manson. Comment perçois-tu et conçois-tu le lien et la relation entre métal et techno ?


Je suis un grand fan de Metal, avant même la techno. J’y perçois beaucoup de similitude dans l’énergie, la passion et l’emotion. Je m’en inspire au maximum, afin d’y retrouver certaines sonoritées dans mes morceaux.


A quoi ressemble un DJ set de CLTX ?


Cela ressemble à une grosse guerre!

L’ENERGIE avant tout. Je veux communiquer ça au public devant moi, c’est le plus important.




Pendant que d’autres petits écoliers feront leur rentrée scolaire, tu partiras en Irlande, en Hongrie puis surtout en tournée en Colombie !! Comment tu te sens à l’idée de commencer cette première tournée en dehors de l’Europe ?


Super EXCITÉ. C’est comme un rêve qui se réalise enfin, et j’espère que ce n’est que le début.


Est-ce que tu auras une nouvelle couleur de cheveux pour l’occasion ?


Peut être bien, restez branché!



86 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout