Rechercher
  • annabreton

#LaMaisondesFemmes : Podcast Réparer les violences



Ghada Hatem, gynécologue obstétricienne, est fondatrice de La Maison des femmes.



Saint-Denis, octobre 2021. La Maison des femmes de Saint-Denis lance un podcast pour comprendre et agir face à une urgence de santé publique : les violences faites aux femmes.






"C’est la première fois qu’elles décident pour elles-mêmes". Ep.02 - 6:08



Il va sans dire que la violence faite aux femmes et aux minorités de genre est un enjeu social majeur aujourd’hui, qui fait système. On parle de violences patriarcales systémiques. Ces noms Les violences faites aux femmes ne touchent pas que leur corps, même également leur psychique et leur vie en général. Chaque traumatisme est une brisure, une plaie qui marque la peau pour toujours, mais qui peut cicatriser.


Les chiffres sont sans appel : En France, chaque année, 93 000 femmes sont victimes de viol ou de tentatives de viol et 220 000 femmes sont victimes de violences conjugales.


« La violence c’est l’ensemble des moyens qu’on va mettre en œuvre pour asseoir ou maintenir une domination »

Marc, sage-femme





La Maison des Femmes est une réponse à cette violence là : elle propose une prise en charge holiste des violnces. Sa fondatrice, Ghada Hatem, voulait créer un lieu de soin qui se s'apparente pas à un hôpital froid et impersonnel, mais plutôt un lieu chaleureux, accueillant et rassurant. La Maison des Femmes est rattachée au Centre hospitalier de Saint-Denis. Elle réunit en effet soignants, thérapeutes, policiers, juristes, artistes, sportifs et bénévoles, qui acceuillent et accompagnent les femmes victimes de violences. On compte entre 50 à 80 femmes qui ont recours, chaque jour, à l'accompagnement de La Maison des femmes de Saint-Denis : elle y cherchent une aide tant physique que psychologique.


L'action de la Maison est Femmes de Saint-Denis est absolument fondamentale, et elle doit se développer, tant en France que à l'international. La prise en charge des violences globale qui est proposée est nécessaire et bien trop rare pour pouvoir traiter décemment l'ensemble des victime qui sont en demande l'aide. Les services publics sont encore trop peu formés à ces violences et surchargés. Il est vital que cet enjeu social soit considéré dans toute l'ampleur et l'urgence qui lui est propre.



Réparer les violences : un podcast en immersion à La Maison des femmes


Réparer les violences : un enjeu social urgent et primordial


Ce podcast nous met face à ces corps et ces esprits éccorchés par la violence patriarcale, elle permet de comprendre celle-ci et nous pousse à agir. Il s’agit d’un magnifique témoignage du travail effectué tous les jours par« tout un collectif et un modèle de « médecine et de prise en charge globale de la violence » qui doit aujourd’hui être popularisé et de rencontres avec des survivantes.


Ce podcast donne une voix à celles qui ont vécu les violences et à celleux qui les accompagne vers la résilience des violences.


C'est une immersion dans un lieu plein d'espoir, d'humanité, de sororité, où la violence et la souffrance sont accueillies et épaulées.



Ce podcast a été réalisé grâce au soutien de la Fondation Kering, qui est un partenaire historique de La Maison des femmes.




Disponible sur toutes les plateformes

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout