Rechercher
  • cesarloubard

#MatamorosMariana : The Message (Mexique / Paris / Possession)

Mis à jour : juin 16

Quel sentiment plus désiré que l'immortalité ?

Cette recherche du temps perdu a fait vivre et perduré tant d'histoires, de contes et de légendes à travers les siècles et les époques.

En commençant par les premières civilisations mésopotamiennes et "l'Epopée de Gilgamesh" en passant par les Argonautes, menés par Jason à la recherche de la Toison d'Or, jusqu'à la quête du Graal par les Chevaliers de la Table Ronde, l'éternel a toujours semblé fasciné l'humain dans toute sa prétention.

En désirant contrôler le temps, l'Homme s'est efforcé de toute sa science de secrètement atteindre ce but, trouvant le moyen, en tant que bon chasseur d'à minima pouvoir capturer l'instant.

A défaut d'être immortel, c'est la photographie qui nous permet modestement de pouvoir conserver un millième de seconde de ce temps deja passé, père du souvenir et frère de l'émotion.


Pourquoi je parle d'immortalité pour présenter le travail de Mariana ? Car c'est ce sentiment que procure l'atmosphère des soirées techno qui ne s'arrête jamais vraiment et qui nous fait oublier un peu trop vite le temps... Heureusement, Mariana s'arme de courage et d'un appareil photo pour capturer l'éternel, rendant grâce à ces moments collectifs si précieux.


Son travail transpire l'émotion, transcende l'amour et transperce nos âmes immédiatement avec seulement un millième de seconde volé au temps, immortalisant le chaos en rendant justice à sa beauté.


Matamoros Mariana pour Radio Loubard



Hello Mariana, première mexicaine sur Radio Loubard ! Triste malgré tout que les lecteurs ne puissent pas entendre ton accent… Comment s’est passé ton confinement ?


Mon confinement s’est assez bien passé j’étais confinée avec 2 personnes, mon colocataire Andrei Proko et un amis a nous Kevin qui fais partie de VJrien


Pourrais-tu nous parler un peu de toi et de ton parcours dans la photographie ? Je suis de nationalité Mexicaine, Je me suis toujours intéressée par la captation des images, mon parcours dans la photographie a commencé en 2015 où j’ai décidé de faire de la photographie mon métier. Je suis partie à Madrid faire mes premières études en tant que technicienne de l'image et pendant l'été entre 2015 et 2017 j’ai fais un et deux festivals à Paris en tant que bénévole.

En février 2018 je suis de retour a Paris et je me suis renseignée de ce qui avait de nouveau dans le milieu et peu après j'ai commencé a faire du bénévolat reportage-photo chez Shotgun pour avoir un book. Le but, c'était d'intégrer les réseaux, faire connaître mon travail, j’ai fais pendant ce temps une à deux soirées par mois dont, Newtrack, Possession, Detroit Love, Exil, Fee croquer, Peacock Society Festival, Rituel Festival, et We love Green.


C’est en septembre 2018 que j’ai commencé a être appelé pour shooter lors des événements par les organisateurs en étant donc rémunérée.

En même temps j’ai être repérée par Possession mais c’est en octobre que je suis devenue leurs photographe officiel et depuis on se quitte plus haha...



Tu es donc la photographe officielle des soirées Possession à Paris, comment tu es rentrée dedans ?


C'était un challenge pour moi car je voyais des photos de soirées partout SAUF au Possession et je me suis dit POURQUOI ? J’ai vraiment persévérée car au depart même via Shotgun ils ne voulaient rien savoir pour les photos mais après 2 soirées faites avec Shotgun, une en warehouse et une a la fameuse Cave d'Ivry, Possession m’a contacté et en Janvier 2019 je suis devenu leur photographe officielle !



Tu es donc spécialisée en photo de soirée, qu’est ce que tu aimes le plus dans les photos en live ?


LES GENS ! Leurs gestes, leurs expressions, voir comment ils vivent la soirée.

Chaque personne a quelque chose “ de spécial” a capturé lorsqu'ils se concentre sur la musique, c'est très important pour moi de capturer ce détail.


La plupart de tes photos n’ont qu’un seul sujet principale et représente rarement la foule ou plusieurs personnes, pourquoi ce choix artistique ?


Parce que j’aime capture ce qu'on ressent et non ce qu'on voit. J’en fais quand même des photos "foule" mais il est vrai que ça m'attire moins.



Il y a une esthétique et un amour pour le corps rapidement identifiable dans ton travail, qu’est ce qui te séduit le plus dans cette mise en valeur du corps en mouvement ?


Chaque personne a mes yeux est photogénique faut juste trouver leurs atouts et c'est souvent dans les postures au naturelle que permettent le mouvement.



Quand je regarde tes photos, j’ai un sentiment de voir l’harmonie dans le chaos, comment tu t’y prends pour faire ressortir le beau dans l’univers sombre des warehouses ?


Les couleurs que je donne au retouche aident beaucoup à donner un univers à la photo.


Les lumières sont très importantes dans la photographie et tu n’utilises pas de flash, comment arrives-tu à jouer avec les lumières et les différents effets projetés ?


Je regarde les installations a l'arrivée de chaque soirée et c'est là que je sais si je vais galérer ou pas! Je cherche les points où la lumière éclaire le plus et je trouve mes repères pour réussir mes photos. En gros, j’observe, je fais des test et après je me lance, chaque soirée c'est un réglage différent, un nouveau challenge.



Tu es toi même une habituée des soirées techno et de tout ce qui en émerge, ça t’as aidé pour te sentir plus à l’aise dans cet environnement ?


Oui, aimer le type de soirée influence sur mes photos car j’essaie de représenter un instant de vie et si je ne me sens pas dedans c'est plus compliqué de repérer les moods des gens. Je me sens plus définitivement plus à l'aise dans un univers que je connais.


Qu’est ce que tu aimes particulièrement dans l’esthétique techno et dans l’ambiance générale de ce genre de soirée ?


J’aime la liberté que les gens s'approprient. Eux comme moi on a une vie totalement différentes les uns des autres et portant aux soirées techno on est tous pareil on vient pour être libre et et pour écouter du son et être qui on veut sans se faire remarquer ni emmerder


@fabarrueco


On t’as vu avec ton arme photographique rodée dernièrement, notamment pour le rassemblement du 02 Juin contre les violences policières, c’était comment de pouvoir shooter pendant une manifestation ?


C'était vraiment TROP BIEN depuis mars j’ai arrêter de prendre des photos et je me suis concentrée à faire que la retouche pour des travaux externes ou personnelles. En fait, juste l’effet de pouvoir prendre a nouveau en photo des gens en foule pour quelque chose qui nous concernent tous, m’as fait énormément de plaisir!


On 1st photo : @almamiiiy


On pourrait te revoir photographier dans d’autres événements de ce type bientôt ?


Samedi je serai présente à la place de la République.


Et pourquoi pas des photos de guerre ? Si une se prépare dans Paris, on t’attendra avec impatience….


Je pense que oui, je vais sortir plus souvent dans les rues Parisiennes


C’est quoi les prochaines étapes de Mariana?


Je ne sais pas vraiment quoi dire sur ça, pour commencer je vais couvrir la première soirée post-confinement jeudi 11 juin et je verrai ce que la suite nous prépare. Dans tout les cas je reste dans le game et j’ai aussi mon studio photo où je vais recommencer a faire les press pic et des shoot hors thème soirée.




Qui t’as le plus inspiré ?

Mes inspirations varient et viennent un peu de tout et de n’importe quoi. Je suis quelqu'un de très curieuse et de base, pour réaliser mes photos je me suis bien sûr inspiré des livres de photo de guerre comme James Nachtwey, Robert Capa mais aussi des photos mode pour la retouche, de la photo et les cadrages comme ceux de Helmut Newton ou Annie leibovitz et des scènes de vie comme Elliott Erwitt qui peuvent être choquant mais pas dérangeant. Tout ces artistes font partie, d'une certaine façon de mon travail.


Qu’est ce qui t’inspires le plus dans la vie ?


Rien à voir avec les soirées mais ce qui m'a le plus inspiré dans ma vie c'est ma mère, elle nous a élevé mon frère et moi à l'étranger toute seule. Sa capacité et sa persévérance me donne la force a me dire que même si on passe par des étapes dures dans la vie on peut réussir et ça, c'est ma plus grand inspiration et ma force.




Autre chose à nous faire partager ? Artistes, photographes, musiciens, livres etc.. ?

J’aime beaucoup ce qu'il y a sur les magazines : PAP, A PART, ANTIDOTE on peut trouver beaucoup truc nouveaux a mon avis


Tu aurais pas 3-4 sons à nous faire découvrir ?


"Maiô da Mulher Maravilha" - Noporn : Inspirant




Rambal Cochet - Cerebral Plumbing (Panorama Channel Remix) [ИДА] --- cool



Rise & Shine - Hungry Animal --- Rigolo a mettre en after !



Tu veux faire une dédicace à la Skyrock en 2009 ?


Haha, j'espère juste que tout le monde est bien reposé parce que je veux tous les voir bouger leurs fesses dès que les soirées commencent ! Plein de love y hasta pronto !


NOW THAT YOU LOVE HER SUPPORT HER :


INSTAGRAM MARIANA

INSTAGRAM STUDIO MATAMOROS







49 vues
Join my mailing list
  • White SoundCloud Icon
  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon
  • White YouTube Icon