Rechercher
  • cesarloubard

#Myst w/Melissa : The Message (Paris)

Je ne sais pas si vous avez eu l'occasion de participer à une soirée Myst qu'organise avec passion Mélissa et son équipe mais la description du prochain événement vous donnera une petite idée: "La Myst déconfine ses créatures de nuit et lâche sa horde de fauves opprimés aux abords de la ville." Si je me mets à la place de l'honnête lecteur de "Valeurs Actuelles", le premier mot qui me viendrait à l'esprit pour nommer cette mystérieuse Myst serait le mot "déviant".

La déviance, cette attirante tangente, cette influence incandescente, ce désir secret de l'être qui, tel un aimant, nous rapproche discrètement près de nos volontés cachées..


En sociologie, la déviance désigne une conduite, un comportement ou une attitude qui s'écarte des normes sociales en vigueur, qui les transgresse ou qui les conteste. Elle peut être individuelle ou collective. Considérée comme une menace pesant sur l'intégrité de la société, la déviance fait l'objet d'une réprobation sociale ou d'une stigmatisation.


Quoi de plus excitant mes chers déviants d'être décrit comme tel ? La déviance collective en sa demeure est surtout le symbole de l'existence d'un "autre" possible, d'une autre direction, aussi déviante soit-elle. Elle est aussi la soeur de l'espoir dans toute sa splendeur et permet de réunir des fous, heureux de partager leurs différences et de pouvoir célébrer ensemble leurs transgressions communes.


Toujours en sociologie, Emile Durkheim, l'un des plus grands sociologues français énonce sur la déviance la phrase suivante : "les conduites déviantes permettent le changement social, car sinon on assisterait à une reproduction sociale à l'identique, de générations en générations "


L'acceptation des différences, la tolérance, le refus de "l'identique", la liberté d'expression émanent de "déviants"qui par leurs conduites propulsent le changement.

L'ironie réside dans le fait que le déviant de hier ne sera pas le même que demain et nous oublions souvent que tout les grands changements proviennent de déviants :

Jésus est surement un des anciens déviants les plus connus, Galilée est un déviant, Baudelaire en est un et nombres de vos héros le sont aussi. On ne souvient pas de ceux qui ne se sont pas écartés des normes sociales en vigueur ou qui ont eu peur de la réprobation sociale.

Soyons donc fier de nos différences, ayons la prétention de revendiquer nos folies et incarnons avec magnificence et éclat nos déviances.


Et puis, quand vous transpirerez dans vos vêtements de cuir le 19 septembre en pleine crise de déviance rappelez vous les paroles de Jacques Brel, un autre déviant, dans "La Chanson Des Vieux Amants" : "Il faut bien que le corps exulte..."


Myst pour Radio Loubard




Hello Mélissa, tu es l’heureuse fondatrice de Myst, merci d’être avec nous ! Comment s’est passé ton été ? J’ai cru voir que tu avais emprunté pour ta peau un peu de soleil Marseillais non ?

Après des mois enfermés dans nos appartements parisiens, on avait qu’une hâte : de partir au soleil, essayer de rehausser notre teint couleur mi cave mi warehouse. Du coup j’ai fait une bonne retraite spirituelle à Lyon chez mes parents et ensuite j’ai suivi le chemin du covid vers Marseille avec un petit détour par la Catalogne.

Pourrais-tu un peu nous parler de l’histoire de Myst et de sa situation actuellement ? 

J’ai crée Myst en 2017 avec un ami de longue date qui aujourd’hui a volé de ses propres ailes. Pendant 3 ans on a sillonné les abords de Paris afin de montrer notre vision de la musique et de la fête décomplexée. Aujourd’hui ça fait depuis Février qu’on s’est fait shooter en plein vol par la pandémie. Pour l’instant, si notre cher et tendre gouvernement n’en décide pas autrement, notre grand retour est prévu le 19 septembre, semaine prochaine quoi. On trépigne d’impatience...


LIEN DE L'EVENT ICI


Vous avez des principes fondateurs au sein du collectif qui bercent un peu votre évolution depuis 3 ans… Quel est pour toi le mantra et les valeurs que promeut Myst à travers ses soirées et autres événements ? 

A travers les soirées j’avais envie de casser les dictâtes de la nuit et de montrer qu’il y avait plusieurs manières de faire la fête. Que la techno ne devait pas être juste sombre et sérieuse, mais aussi libérée et colorée.

Si on doit parler de 3 principes qui nous accompagnent depuis le début, je dirai : respect, partage, et liberté.

Même si sa première vocation n’est pas l’éducation, vous faites toujours en sorte d’inculquer certains principes lors de vos soirées. C’est important pour vous de pouvoir participer à votre manière à cette éducation ? 

Je pense qu’il est important qu’un collectif puisse revendiquer ses valeurs et ses principes à travers ses événements. Je ne dirai pas que c’est de l’éducation car ce n’est pas notre rôle et en plus de ça nous n’avons pas la science infuse mais j’aime à croire que les gens viennent dans nos soirées avec une ouverture d’esprit et une envie de partage qui leur permettra de se respecter les uns les autres.

On essaye aussi de faire passer des messages préventifs pendant nos évents, notamment sur la consommation de drogues, d’alcool, sur le sexe,… C’est pour cela que AIDES nous accompagne depuis pas mal d’éditions.



Une soirée ou un événement revient à créer une forme d’espace, que ce soit d’expression, de partage ou d’autres choses. En quoi Myst désire il créer cet espace et dans quelle mesure l’imaginez-vous ? 

Depuis 3 ans, on tente vraiment de créer un safe place, un endroit où les gens se sentent à l’aise d’être qui ils sont, mais aussi un espace de partage où les gens peuvent se rassembler autour d’un dénominateur commun.

C’est pour cela qu’on a instaurer les thèmes, pour créer une cohésion dans le public, et aussi, j’avoue, car j’adore me déguiser.

Au delà de la musique on souhaitait que les gens aient autre chose autour duquel se rassembler et se créer des souvenirs.


Il y a une vraie culture familiale que tu crée dans et hors du collectif, tu collabores avec beaucoup d’amis créatifs de toutes horizons et c’est génial ! C’est important pour toi d’alimenter et de faire perdurer ce côté famille dans ton travail ? 

Mes amis sont ma famille, donc ils n’ont pas eu trop le choix concernant leur participation au projet ahah.

Au delà de ça, on a créé ces événements pour eux, et c’est en partie grâce à eux qu’on en est là aujourd’hui. Ils nous soutiennent depuis le début et ne rechignent jamais à aider quand on leur demande. On leur dois beaucoup. Donc dès que je peux les pousser aussi à travers les défilés, les art-works, les performances, … Je le fais.

Keur Keur




Est-ce que finalement Myst ne serait pas une communauté ? 

Je ne sais pas si on en est déjà là, mais j’espère qu’on y arrivera !

Il y a une place importante de l’univers de la mode dans vos évents. Pourquoi avoir voulu intégrer cette dimension à Myst ? 

Pour être totalement honnête c’est un univers que je ne connaissais pas du tout avant de créer la Myst. Je ne savais même pas ce qu’était un moodboard, pour vous dire. Néanmoins, le fait de côtoyer plein de personnes qui travaillent dans ce milieu m’a donné envie de m’y intéresser. J’adore le côté hyper créatif et révolutionnaire que peuvent retranscrire les fringues. C’était exactement cela que je souhaitais revendiquer à travers la Myst.




Vous intégrez également la mise en place d’une scénographie dans vos soirées ainsi que des performances lives de drag queen ! Qu’est ce que peut rendre et ajouter cet apport dans vos soirées ? 

Alors on a mis du temps à pouvoir exploiter le côté scénographie de nos événement. Toute personne mérite salaire et pour inviter des artistes je souhaitais pouvoir être sur de les rémunérer.

On travaille de plus en plus avec des dessinateurs, vj, sculpteurs,… afin qu’ils viennent exposer pendant les événements.

C’était la même chose pour les lives performances, de base on faisait beaucoup de choses nous mêmes. Déjà parce c’est hyper stimulant de créer un happening de toute pièce, mais aussi faute de moyens.

On avait envie de s’amuser à travers tout ça et aussi de créer une sorte de surprise pour le public. C’est à nouveau une façon de rassembler les personnes.



J’ai lu dans le New York Times que vous avez quelques sorties en Europe prévue… Lesquelles ? Qu’est ce que ça fait de pouvoir voyager grâce au collectif ? 

Alors si le covid ne nous avait pas stoppé nous avions de prévu une date au KitKat Club à Berlin avec la Gegen, une pour le festival Basilar au Portugal, nous devions retourner au Ved Siden Af à Copenhague,… Bref pas mal de choses qu’on espère pouvoir reprogrammer en 2021.





Un très bon souvenir avec Myst ? 

C’était en 2018, nous avions perdu notre salle une semaine avant l’événement et nos producteurs nous avaient lâché. La CATA quoi.

On nous a mis en contact avec un collectif qu’on ne connaissait ni d’Eve ni d’Adam : la Angst. Qui avaient eux aussi perdu leur salle.

Le mercredi on se rencontrait, le jeudi on visitait une salle, le samedi la soirée avait lieu.

Bref c’était express mais j’en garde un super souvenir et ça m’a permis de rencontrer de très bons amis.

Quel est personnellement ton moment préféré lors de l’organisation d’une soirée ? 

Je pense que c’est 1h avant la fin, quand on a bien trimé toute la soirée. Ca va faire super cheesy ce que je vais dire, mais je me pose sur la scène et je regarde juste les gens danser et sourire. Ca fait du bien de ressentir tout cet amour et cette cohésion. C’est à ce moment là que je me dis, qu’on ne fait pas tout ça pour rien.




Tu m’as dis que si tu faisais tout ça c’était pour, je cite “la fame, les thunes et les culs” c’est vrai ?? 

Haahah, surtout pour le cul bien entendu !

Bref, je ne pense pas qu’on en serait là si ce n’était que pour ça, enfin je l’espère.


Myst dans 2-3 ans c’est quoi ?

J’espère déjà qu’on aura survécu à tout ça. Mais dans l’idéal on espère continuer dans notre lancée et approfondir des projets annexes aux événements : Défilés, collaboration avec des marques






T'aurai pas 3-4 sons à nous faire partager ? 

DJ VISAGE: Formula '98 (Schumacher Song - 1998)




Calcium – Thirst




Trust – Sulk



MRD - Save Me Another Time


Autre chose à nous faire découvrir ? (Artistes, Marques, Films, Livres, Musiciens)

Livre que je suis en train de lire : Sorcières, La puissance invaincue des femmes de Mona Chollet.


PROCHAIN EVENT ICI

203 vues
Join my mailing list
  • White SoundCloud Icon
  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon
  • White YouTube Icon