Rechercher
  • cesarloubard

#TrustTéa : Architectural Selection

L'Architecture est un art, il peut porter sur lui les marques du temps, incarnant aussi le futur, pourtant imperturbable dans le présent. Il est le témoin silencieux de scènes amoureuses, de grand accord mondial, de la mort ou de la naissance. Car "faire naître" est un des mots qui définirait le mieux l'architecte, en créant un lieu de vie pour tous, il permet de poser le cadre, de mettre en scène et il est par son travail, l'âme secrète de la "situation initiale".

Nous mettons donc en scène nos vies en fonction du travail de l'architecte, qui crée aussi en fonction de nos besoins, de nos rêves et bien sûr de la réalité, notre relation avec l'architecte est aussi celle de l'échange.


Considérez les murs qui vous entourent comme le décor parfait du "théâtre de la vie", acceptez le rôle que l'architecte vous offre et jouez de la vie, n'apprenez surtout pas votre texte, improvisez mais surtout jouez avec amour jusqu'a la fin. Remercions aussi les architectes de pouvoir donner la chance à chacun de jouer un rôle.


N'étant pas architecte, je vous laisse sur l'extrait d'un essai sur la notion de projet réalisé par Prune Granchamp et Nais Descloux, étudiante en deuxième année d'école d'Architecture à Montpellier. Prune poursuit actuellement ses études à Budapest, Nais à Bucarest.


J'ai trouvé cet essai très pertinent et précieux à la compréhension de ce que le mot projet, inhérent au métier d'architecte, peut signifier et valoir.

Vous découvrirez ensuite les mots et la sublime sélection de Téa, étudiante en Architecture à Paris.


Le Projet : Extrait


Le projet se définit de différentes façons et s’interprète selon chacun. Où commence et s’arrête le projet ? Il est limité d’un côté par une temporalité : son début. Mais sa limite dans le temps est floue, le projet est-il l'expérimentation qui mène à un résultat ? Est-il le résultat ? Pourtant le projet ne s’arrête pas une fois réaliser, il se poursuit bel et bien à la suite de sa réception : comment sera-t-il vécu, comment les gens se l’approprieront. Et s’il n’est pas limité par sa réception, pourquoi serait-il limité par son commencement ? Le projet n’est-il pas addition et multiplication d’inspirations antécédentes à son début ? Le projet se traduit d’une part comme une expérimentation, une capacité à projeter un concept jusqu’à un état concret.


Ainsi, du passage du concept au concret il y a tout un cheminement qui en découle, une capacité à avancer, à reculer, à partager. Le projet c’est ainsi une pensée que l’on observe au travers de plusieurs prismes qui viennent se superposer pour créer une pensée plurielle. Parmi ces prismes on peut évoquer le prisme de l’intuition, à la fois lié à notre nature mais aussi fondamentalement à notre culture, qui n’est pas un prisme technique ni pragmatique mais qui a une place fondamentale dans notre rapport au projet, une sorte d’instinct, de transcendance qui nous aide à nous projeter mais aussi, d’après moi, une source de motivation. En effet, lorsque notre intuition nous oriente sur une voie, on a une volonté plus vive d’aller au bout de cette voie pour voir la finalité à laquelle peut aboutir cette intuition, trouver moyen de la faire devenir concrète et vérifiable. Cette capacité à voir la pensée filtrée au travers de plusieurs prismes, il faut par conséquence immédiate avoir une certaine autonomie, des compétences et connaissances variées qui permettent de développer et affirmer la pensée plurielle.


Ces différents prismes sont variés et on les faits intervenir au moment adéquat, ils peuvent être une pensée pragmatique, une pensée du bricolage, une pensée utopique, une pensée du lieu, du site et bien d’autre. On apprend ensuite à faire des liens entre les choses, les considérer comme un tout qui se dose et s’équilibre. Un autre prisme qui vient s’ajouter à cela et qui se retrouve très régulièrement dans le cheminement de pensée est le prisme du « sens ». Une remise en question du projet pour vérifier constamment que notre intuition, nos connaissances, nos compétences ne s’emballent pas dans une direction stimulante mais insensée.

La majeure difficulté, je pense, dans le projet, est d’arriver justement à garder le fil conducteur du sens, de « faire sens », de créer finalement une collaboration cohérente et intelligente entre les différents prismes colorés de l’imagination, l'intuition et l'intellect.



NOW TRUST TEA : ARCHITECTURAL SELECTION


Axe majeur de la ville nouvelle de Cergy en France : deux projets de monumentalités Cergy la ville qui devait être idéale mais ce fut un échec.

Ricardo Bofill Taller de Arquitectura

Ce sont des logements sociaux, à caractère de style antique avec des colonnades. Création d’une nouvelle monumentalité pour redonner à cette ville une architecture importante qui marque la ville car la ville n’a pas de bâtiment historique vu qu’elle n’a pas d’histoire. Grand espace qui crée une ambiance certainement froide (quand je l’ai visité), mais qui l’a rend majestueuse. Echec ou non, je trouve que cette espace crée une sorte de scène monumentale et très prenante.


Photo de Claude Mollard

Axe majeur : Les douze colonnes de Dani Karavan de 1980. Pour créer de la monumentalité également. Travail artistique, architecture de symbole.

Architecture de béton - Martin van Treeck architecte / Brutalisme




Les Orgues de Flandre, avenue de Flandre, 19ème arrondissement. Construction dite moderne, hauts-immeubles des années 1970. Portail d’une cité ouvrier. Au delà de l’aspect d’architecture de béton brutaliste, ils se présentent comme une architecture monumentale par son aspect, ses formes, ses façades est sa perspective.

Photo réalisée par un artiste photographe que j’aime énormément, il reflète parfaitement le caractère de l’architecture par rapport à son aspect visuel photographique. Il y insère une ambiance par ses couleurs et ses contrastes.


Architecture entre verre et pierre - Campo Baeza Zamora / Espace, transparence, environnement, matérialité.

Bureaux du Conseil de Castilla y León à Zamora, en Espagne. Le bâtiment a été conçu par l'architecte espagnol Alberto Campo Baeza et a été inauguré en 2012. L'architecte s'est fixé comme défi de construire «avec de l’air». Architecture contemporaine. L’insertion du bâti dans l’espace environnent Espace clos en pierre crée de l’intimité car le bâtiment principal est transparent, ce qui crée un deuxième environnement définissant la parcelle. Le bâtiment transparent permet de se rattacher au ciel et change la perception de la forme.

Réhabilitation et extension de la piscine Bagneux, 2014 par l'architecte Dominique Coulon

Ce projet fabrique une coupure dans le temps. Les ambiances sont mémorables, la lumière est douce, les parcours sont fluides, les courbes remplacent l’angle droit. Jeux de lumières qui rendent interessant cette architecture comme par exemple la diffusion d’une lumière bleuté. Crée une ambiance douce et agréable pour un lieu sportif et de détente.


En Turquie, une ville féerique abandonnée à cause de la crise économique. portfolio Projet pharaonique à destination d'investisseurs du Golfe, Burj Al-Babas devait compter plus de 700 châteaux et un centre commercial. Il n'en compte que 300, tous désaffectés. Des centaines de villas mitoyennes blanches, projet lancé en 2014.



Pose la question du désastre architectural, de l’échelle et de la monotonie d’un bâtiment unique. Le lieu est maintenant utilisé pour des activités de projet artistique, il est utilisé comme décor et c’est bientôt un lieu de visite pour le public, comme le musée d’un désastre architectural.



La matière, l’âme et la poétique du lieu : Thermes de Vals en 2009, Architecte Peter Zumthor Bâtiment le plus iconique de l’architecture contemporaine Suisse. Plaisir de vivre un véritable exemple d'architecture intemporel.




Joue beaucoup sur la sensibilité du lieu et ce que le spectateur va sentir comme émotions et sensations à travers l’architecture intérieur et extérieur. On peut parler de régionalisme critique, approche architecturale qui cherche a remédier à l’indifférence de l’architecture moderne à l’égard de l’endroit ou du lieu de construction, en travaillant avec son environnement.



62 vues
Join my mailing list
  • White SoundCloud Icon
  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon
  • White YouTube Icon