Rechercher
  • cesarloubard

#UFO95 : The Message (Paris) // Mama Told Ya

1989, huitième de finale de Roland Garros. Michael Chang jeune américain de 17 ans affronte Yvan Lendl numéro 1 mondial.

Perclus de crampes et en difficulté et ayant moins d'expérience que son adversaire, Michael Chang au 5ème set et à la surprise de tous décide de servir à la cuillère. Yvan Lendl, déstabilisé et non-habitué à ce service perd bien sûr le point. Michael sauve une 3ème balle de match puis le remporte avant de gagner le tournoi.

Qu'est ce que tu nous racontes César encore ? Quel est le rapport entre le tennis et notre très cher invité du jour UFO 95 et même avec la techno ?


A part peut être la couleur des shorts de certains danseurs, au premier abord, rien ne semble justifié une telle anecdote comme introduction.

Sans vouloir, mais en le faisant quand même, vous spoiler les mots qui suivront, nous partagions avec Killian une interrogation. Pourquoi certains DJ auraient peur de sortir d'une techno dite "autoroute" basée sur un 4 temps et propice à une danse en rythme garantie ?


Le vrai problème n'est pas la peur mais plutôt la réaction du public, vider un dancefloor pour un DJ c'est comme se taper la honte au tableau au collège et que toute la classe rigole. C'est le pire qu'il puisse arriver !

Pour cela il faut pouvoir, vouloir et devoir sortir du cadre et vous conviendrez, cher.e.s lecteur.rice.s qu'il faut du courage et de la volonté pour créer un oeuvre d'art en dehors d'un tableau.


Ce qui est différent est souvent incompris et peut être taxer dans le meilleur des cas "d'avant-gardiste". Si l'on prend notre ami tennisman, il est totalement sorti du cadre, il a totalement surprit son adversaire et surtout le public.

De quoi se souviendra-t-on ? Des 2500 services par minutes ou du service le plus créatif?


Michael Chang a-t-il été avant gardiste ? Non il a juste improviser et surtout il a tenté quelque chose de différent ! Il s'est détaché de tous et s'est libéré du status-quo.


Aux échecs, on retrouve encore l'improvisation et le besoin de différenciation. Chaque joueur dispose à l’avance d’une « bibliothèque de solutions », un vaste répertoire d’ouvertures qui lui permet de s’adapter à son adversaire (planification). Mais au bout d’un moment, il ne peut plus anticiper. Il doit innover, inventer, faire preuve d’audace, tenter autre chose. Le DJ a lui aussi sa bibliothèque de solutions, ses tracks bien rangées dans sa clé USB, son look "on-fleek", son BPM de croisière et il doit assurer pour "faire le job".


Est-ce que cela suffit ? Non évidemment. Comme aux échecs, il faut tenter autre chose, au risque de perdre une reine ou un fou ou dans le cas du DJ, une partie du public (une reine ou un fou s'applique aussi au DJ finalement).


Si on réfléchit à nos héroïnes, à nos héros contemporain.ne.s et à nos modèles, le même théorème s'applique. Simone Veil, Aphex Twin, Baudelaire, John Coltrane ou qui vous voulez ont tous innover. Audacieux, ils n'ont pas hésité à tenter autre chose et ce sont eux qui nous inspire aujourd'hui à continuer de créer.


Alors que vous soyez tennisman, joueur d'échecs, peintre, DJ ou boulanger, pensez à sortir du cadre, faites vous la promesse de l'audace en succombant enfin à la tentation de tenter autre chose.


En attendant, je suis extrêmement heureux de vous présenter UFO 95, que vous découvrirez à travers ces lignes.

Restez audacieux, restez créatif, croyez en vous plus que vous ne le pensez.



UFO 95 pour Radio Loubard





Hello UFO95, très heureux de te cyber recevoir sur Radio Loubard ! Tout à l’air de plutôt rouler en ce moment pour toi non ? Mentalité Manu Chao ?


Salut ! Merci à toi pour l’invitation. Oui on peut dire que tout va bien en ce moment, j’arrive à produire beaucoup de nouvelles musiques et les gigs tombent. Que demander de plus ?!


Simple formalité journalistique mais néanmoins utile : Pourrais-tu te présenter à nos très cher.e.s lecteu.rice.s du jour ?


Je m’appelle Killian , j’ai 26 ans et je produis de la musique sous l’alias UFO95 avec lequel mon premier double EP est sortie l’année dernière sur le label d’Anetha, Mama Told Ya.


Après des passages par divers alias, le projet UFO95 a vraiment pris sa forme actuelle pendant le confinement après une pause insulaire et musicale. Pourquoi avoir choisi de partir et d'arrêter la musique un temps ?


Avant de commencer le projet UFO95, j’étais dans un mood musical complètement différent, beaucoup plus orienté vers la noise music. Mais je me cherchais encore musicalement parlant , je n’étais pas à l’aise dans ma production. Tout prenait beaucoup de temps et je n'étais pas satisfait à 100%. J’enchainais également les petits boulots alimentaires car je ne jouais pas beaucoup. Donc tout ça faisait que globalement je n’allais pas très bien. Puis j’ai eu la proposition de partir vivre à la Réunion pour implanter une start-up familiale. C’était le moment idéal pour moi. Il fallait que je change d’air, que je sorte de ma zone de confort pour repartir à zéro. Je suis donc parti vivre et travailler là bas pendant 10 mois durant lesquels, avant le premier confinement, je n’ai pas écouté, n’y produit un seul track de musique électronique.




Il serait difficile de pouvoir affirmer que cette période n’ai rien changé que ce soit au niveau personnel, professionnel ou relationnel. Malgré une époque stressante, tu me disais que cela t'avait permis de te prendre moins la tête et donc d’être plus libre créativement parlant. Comment en es-tu arrivé à ce relâchement positif ?


Oui exactement grâce à cette coupure, j’ai pu refaire un point sur la musique que j’aimais et que je voulais produire et surtout pour quelles raisons je voulais le faire. J’avais besoin de recommencer à composer de la musique. C’est très important pour moi, mais il fallait que ce soit pour m’amuser et prendre du plaisir. J’ai donc recommencé à écouter de la musique électronique, beaucoup de Aphex Twin. Puis je me suis remis sur ableton et je me suis laissé aller et j’ai pris énormément de plaisir et surtout la créativité était au rendez vous.


Cela fait de toi un des gagnants du confinement ?


Peut être oui … En tout cas, le confinement m’a permis de me laisser le temps de focus sur la musique et de produire tout un tas de musique !




D’où le côté positif et la cohérence avec ton intégration à Mama Told Ya qui te laisse une grande liberté créative en plus d’être à l’écoute et te laisse être force de proposition ! Comment te sens-tu chez eux ?


Je suis vraiment heureux et chanceux de faire partie de cette famille. Mama Told Ya est mon label “ mère”, mon label de cœur. J’ai une liberté artistique dans ce label qui est fantastique. Ils me font totalement confiance sur la musique que je produis.

Anna et Jules sont des personnes incroyables et c’est grâce à eux si j’en suis là aujourd’hui.





Ce qui est totalement en phase avec ton projet artistique c’est la volonté du label de “tenter autre chose” avec la dimension éco-friendly certes mais aussi au niveau de la proposition musicale. Très peu de tes tracks ou sets ne se ressemblent et sont toujours la preuve d’un “autre chose”. Pourquoi est-ce important pour toi de rester large et éclectique ?


J’ai envie et j'essaye, du moins, de faire des choses différentes sans pour autant trop réfléchir à ma musique. C’est comme ça que je prends beaucoup de plaisir, en laissant ma créativité s’exprimer. Et je crois aussi que je ne suis pas très bon quand il s'agit de composer de la grosse techno “ tool ” … ahah


Penses-tu que la versatilité est une des approches les plus contemporaines d’une proposition artistique ?


J’en suis sur ! De nos jours, tout va très vite. Il faut donc sans cesse se renouveler et essayer des choses nouvelles si l’on veut durer dans le temps. Ça permet également d’avoir une vraie richesse artistique.



On échangeait justement sur la difficulté pour le public de réagir à des sets hors du “4/4 autoroute” auxquelles nous sommes habitués ! Dès qu’on en sort, la musique a tendance à être perçu comme “avant-gardiste” et à tort! Qu’est ce qu’il fait que nous ayons cette vision ?


Je ne saurais pas l’expliquer … Peut être est ce parce qu’il est difficile, premièrement, en tant qu’artiste de prendre le risque de proposer quelque chose de différent quand on est booker à une soirée techno par exemple. Donc le public n’est pas “habitué” à écouter autre chose qu’un set de techno 4/4 autoroute , durant une soirée ? Je ne sais pas trop à vrai dire.




Ce qui est dommage c’est que si ce sont le même type de track qui sont mises en avant, on arrive inévitablement à un appauvrissement de la scène puisque en manque de diversité et donc d’évolution ! UFO 95, c’est quoi la recette magique... ?


Alors je ne sais pas si je détiens cette recette magique, mais je pense qu’il est important d’oser faire des choses différentes et de s’amuser ! Qu’est ce que j’aime, par exemple, quand je vais en soirée techno, qu’un des artistes lâche un set qui se détache complètement des autres ! C’est comme une bouffée d’air frais durant cette soirée

.

Tu sembles bien maîtriser les effets sur tes yeux ! C’est ce qui fait de toi un authentique alien ?


Ahah c’est surtout que j’aime m’amuser sur photoshop à déformer mes photos pour leur donner un côté décalé. Je me sens aussi plus à l’aise à les poster comme ça.




Quelles sont les prochaines sorties à venir ? J’ai cru comprendre que ça n’avait pas chômé !


Alors beaucoup de choses sont à venir ! Comme je te le disais les confinements m’ont permis de produire une cinquantaine de tracks, de quoi prévoir pas mal de sorties.

Mon prochain EP sortira courant septembre/octobre sur le le label islandais d’Exos, Planet X. Puis un track chez Possession pour leur prochaine compilation. Et enfin mon deuxième double Ep chez Mama Told ya courant 2022. Le reste je ne peux pas encore en parler, il faudra être patient !


Aurais-tu 3-4 artistes à nous faire découvrir ?


Vous les connaissez surement déjà mais ce que j’écoute en ce moment : PTU, Gabber Eleganza, Vladimir Dubyshkin, Oprofessionell, Brutalismus 3000


Autre chose à nous faire partager (Livres, Films, Documentaires etc…) ?


Je conseille à tout le monde de regarder ABSOLUMENT les documentaires de David Attenboroug. C’est bouleversant.



UFO 95 SOUNDCLOUD

UFO 95 INSTAGRAM

MAMA LOVES YA WEBSITE

78 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout